Chats rieurs

Les chats ont connu la gloire grâce aux souris.

La mode passe, aussi le Dr Chaxime, de la Chaculté, a décidé de leur trouver un nouveau métier. Il a donc lancé les courses de chats.

Sur les 50 félins qui habitent dans sa chatière, le bon docteur en a sélectionné 45 et les entraîne chardiment.

Un « catodrome » a été construit dans son village. Deux séances d’entraînement ont été soumises à l’avis du voisinage : une vingtaine de chats courant après une souris électrique. Le public était enthousiaste au possible. Les paris sont ouverts !

Un dernier mot. Le meilleur âge pour un chat de course est de deux à trois ans. Une maison de chasseroles pourrait trouver là une excellente réclame en attachant ses produits aux queues des chats de course. A défaut de spectateurs, ça ferait au moins du bruit.

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Jean-Christophe (jeudi, 04 décembre 2008 18:49)

    ... et ils ont plein d'autres qualités... et il y en a tant les relatants, les ramels et les virés, les senèges si utiles en hiver, les sipévécés sans entretien, les Relazna Vour qui font tant de bien à nos oreilles, les kesegondhkhompt, les soeurs ardennais (non non pas ardennaises !), ...et un peu tout ça peut faire l'affaire...

  • #2

    Lecht Heurt (samedi, 01 août 2009 04:37)

    Le chat rachitique de Richard, riche richard charriant des chariots chargés de chapeaux rachetés chez Archie, chérit les chats rois charriés sur les charrois par les chamois et chameaux des charmants Rachid et Charlie. Le charabia des pochards, mouchards revanchards acharnés à chaparder du charbon, chagrine les châtelains chargés de chapons charnus mais guère charmés par le charivari des charlatans et clochards qui chahutent et se chamaillent en chassant les chats-huants sous la charpente des chapelles chamarrées.