En ce mardi maussade

En ce mardi maussade, le sage amer et amaigri ne rit plus car il en a marre de manger du calamar à chaque repas.

L’estomac calé, il se sent plonger intérieurement à fond de cale dans sa saga de sage gaga. Pris de déprime, il surfe dans un dernier sursaut sur le site des archers en goguette sur les marchés..

Et là, il se marre d’avance de pouvoir marcher un jour entre les mares fagnardes sous la houlette d’un joyeux compagnon plutôt terrestre que maritime, au rythme matinal des chants des coqs faisans.

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Lecht Heurt (dimanche, 07 juin 2009)

    Hanse aime hardis mots. Sade laisse à jamais raie. Âme est gris nerf. Ripe Lucas, ris lent, n'amarre d'aimant. J'ai ducats. L'âme arrache chat qu'erre pas.
    Laisse Tom à Calais. Île cesse sans plombs. Geais, hein, t'es rieur, aimes Han. Ah, font deux cas. Le dent sasse à gars, deux sages. Gag apprit deux dés, prit mille sur feu. Danse un d'air niais, sûr Saussure, le cite d'aise--arches chez Han. Go, gay, t'es sûr, l'aime archer.
    Eh, l'ail sème art d'Avent. Ceux de poux, veaux, arment art. Che, un jour, rentre, l'aime art Fagnes. Harde sous la houle était d'un Joe. Aïeux cons, pas nions Pluto, Terre. Esse trait queue. Marie Tim au rite même mat. Tina, l'aide des champs, d'oeufs coques, fais-en.