Le lémurien

Cher lecteur,

 

Aujourd’hui, nous traiterons des lémuriens.

 

Ces singes si sympathiques de Madagascar, dont de nombreuses espèces tendent hélas à disparaître par la faute des hominidés, méritent bien évidemment notre attention.

Finalement, c’est quand même grâce à eux que l’homme est allé sur la Lune.

En effet, quand Kennedy a lancé le défi, aller sur la Lune semblait pourtant bien un obstacle quasiment infranchissable, une sorte de mur qui barre l’horizon.

Et tel un singe, l’homme a franchi le mur.

Pour rien, en somme, puisque la lune ne lui a rapporté jusqu’ici que quelques maigres cailloux.

Pour alunir et repartir de la Lune, l’homme a inventé le Lem.

 

C’est ainsi que l’homme est entré dans l’ère du Lemurien.

 

Voilà voilà voilà hum hum.

 

Le fou.

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Lecht Heurt (vendredi, 23 janvier 2009 19:07)

    Murien aime Muriel plus que le miel. Elle l'émeut, le Murien, son cœur l'a élu, et lui l'ému, rit ainsi, heureux. Lui qu'un rien remue, ne remue rien que du blé, et devint meunier, et Muriel meunière. Meunier pas vaurien mais un brin rimeur, Murien emmena la meunière près d'un muret pour lui murmurer à l'oreille de menus riens tout en cueillant des mûres mûres au mûrier. Muriel, émue, riait, la toute belle. Murien mûrit, infus d'elle, fit d'elle sa femme fidèle, et eut d'elle fine Delphine, fille délurée à l'écriture sumérienne.

  • #2

    lina (jeudi, 14 février 2013 21:40)

    merci