De la glaire de groin de gronx

"Attention, attention !  On signale une invasion de zorgs sur votre région !"

 

Cette terrible alarme, plusieurs d'entre vous, chers lecteurs, ont eu l'heur de la recevoir sur leur ordinateur, grâce à la vigilance de votre conteur...

 

Les zorgs sont ces êtres venus d'ailleurs, fruits de la désorganisation génétique issue du triple accouplement malveillant d'une méduse terrestre carnivore, d'un alien sauropode en goguette et d'un ptérodactyle baveux oublié dans une grotte.

 

Les zorgs ne peuvent être efficacement combattus que par les gronx !!!

 

Qu'est-ce qu'un gronx, et où le trouver ? me demandez-vous, inquiets.

 

Et vous avez raison d'être inquiets, car les zorgs se rapprochent, affamés.

 

Un gronx, cher lecteur, est une espèce d'énorme sanglier à gros groin vivant dans le Bronx, et dont le cri est "gronx, gronx ! "

 

Il faut choisir un gronx enrhumé et l'apprivoiser dare dare (parce que les zorgs grattent à votre porte!).

 

Pourquoi enrhumé? Parce c'est sa glaire venimeuse qui trucide plus sûrement un zorg qu'un bazooka une mouche.

 

Allez donc chercher un gronx enrhumé dans le Bronx. Je vous l'accorde, c'est pas facile, mais ça en vaut la peine.

 

Puis, apprivoisez-le pour en faire votre nounours.

 

Face à un zorg agressif, saisissez votre gronx, et orientez sa hure (sa tête) vers le zorg. Chatouillez prestement votre gronx juste sous le groin. La bestiole éternuera violemment. La glaire expulsée de son groin à vitesse supra-sonique pulvérisera le zorg et le décomposera en ses ions les plus ultimes.

 

Récompensez le gronx avant de l'orienter vers le zorg suivant.

 

En cas d'attaque massive de zorgs, apprivoisez une dizaine de gronx enrhumés, et disposez-les en batterie autour de vous. Etablissez un mécanisme reliant des tiges de graminées en-dessous des groins des gronx, de façon à pouvoir les actionner toutes en même temps. Vous pourrez ainsi dégommer 10 zorgs à la fois. Un gronx bien entraîné recharge son groin de glaire en une dizaine de secondes. Si l'attaque de zorgs est trop massive, prévoir plusieurs cercles de gronx concentriques, et actionner alternativement une batterie à la fois.

 

Bonne chance dans votre lutte acharnée !

 

On signale une invasion de zorgs sur la Belgique, la France, le Maroc et la Tunisie !!!

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 6
  • #1

    Manu (lundi, 23 août 2010 00:28)

    Tel le goret, le gronx se nourrit de gomme, de grain et de gruau de grue grasse, le lecteur aurait peut-être aimé le savoir...

  • #2

    Marc (mardi, 24 août 2010 14:15)

    Juste! Le gronx partage le menu du goret, et les propriétés venimeuses de sa glaire le rendent simplement plus gores. Il en existe une espèce encore plus golérique, en Gorée du Nord. Là-bas, sa glaire est radio-active ! Quelle galère !

  • #3

    Jeancri (mercredi, 01 septembre 2010 06:23)

    En Gorée du Nord, ils aiment aussi le gros et gras grain the riz gris (incongru). C'est très bon avec un rein de grizzli (veillez à retirer le crin)et un rien de Riesling.
    Jeancri

  • #4

    Marc (mercredi, 01 septembre 2010 08:57)

    Le friselis pétilllant du Riesling rend ta proposition très grizzlante, cher Jeancri. Nous nous gargarisons de plaisir avec ces gros gras grains de raisins fins.
    Un gronx enrhumé au groin humecté de ce nectar fait fuir les sagouins de maringouins très loin jusque chez les pingouins.
    Ne pas confondre une femelle de maringouin avec une marine gouine.

  • #5

    Volcano (samedi, 04 septembre 2010 02:33)

    à Volcarmo; y a pas de zorgs Marc nn...?

  • #6

    Lecht Heurt (samedi, 15 janvier 2011 04:22)

    Dites, Tonton Menteur, moi qui habite plus près du Bronx que vous, ai récemment dû me procurer une armée de gronx pour me défendre contre une nouvelle génération de zorgs (les "new zorgs"). J'établis plusieurs barrages concentriques de gronx selon les instructions imprimées sur l'emballage de chaque gronx. Je me mis à actionner chaque batterie l'une après l'autre, du cercle le plus extérieur au cercle le plus intérieur. Le problème, c'est qu'il ne me reste maintenant plus que les dix gronx du cercle intérieur. Car les projectiles glaireux de chaque cercle concentrique précédent ne firent que réduire en ions les gronx du cercle immédiatement plus extérieur, sans atteindre les zorgs dont seulement le premier rang fut tué par le dernier cercle qui tira en premier (si vous me suivez). Aurais-je suivi la technique inverse, les cercles impairs auraient survécu au premier round, et ma fin en eût été ralentie. Pour échapper à la mort affreuse à moi réservée par les new zorgs venimeux, j'ai ordonné aux dix derniers gronx de faire demi-tour sur eux-mêmes. Je lève les dix tiges de graminées... Adieu! ATCHAAAAAAAAAA! ZAP!