Le 4x4 bio du croque-mitaine

(Sur proposition de Jean-Christophe et de Jean).

 

Aujourd'hui deux amis m'invitent l'un à parler du 4x4 bio, l'autre du croque-mitaine.
Nous verrons que ces deux sujets sont étroitement liés.

 

Qu'est-ce qu'un 4x4, tout d'abord?
Beaucoup pensent qu'il s'agit d'une de ces grosses voitures à 4 roues motrices.
Vous savez?
Cette voiture que les bourgeois sédentaires utilisent pour faire leurs courses du samedi en zone urbaine asphaltée, pour pouvoir se tirer d'affaire au cas où le véhicule s'embourberait dans l'asphalte surchauffée par le réchauffement climatique.
(On n'est jamais trop prudent).

 

Evidemment ce n'est pas ça du tout.

4x4, ça fait 16.

Vous avez déjà vu une voiture à seize roues, vous? Peut-être certains chars de l'armée sont pourvues de 8x2 roues, mais pas votre voiture ni la mienne en tout cas.

Un 4x4, mes amis, c'est un carton comportant seize petits pots de yaourt au bifidus actif groupés en 4 séries de 4.

 

Qu'est-ce qu'un bifidus actif, allez-vous me demander ?

C'est une cellule de levure bifide, c'est-à-dire une cellule qui comporte deux petites dents.
Ces deux petites dents, en forme de canine, exercent le même effet sur les microbes peu pacifiques qui peuplent nos intestins que le tigre aux dents de sabre sur un homme des cavernes qui a oublié son gourdin.
Devant une telle menace affublée de telles canines, l'homme des cavernes fuit, épouvanté, et on ne peut que lui donner raison.
Face à une levure bifide, le microbe de la va-vite (ou turista) s'enfuit aussi à toute vitesse.
La levure bifide plante alors ses deux minuscules canines dans la paroi de notre intestin, et s'arc-boutant sur celles-ci, ralentit le passage de la nourriture digérée.
La nourriture est alors plus facilement déshydratée et dégradée, les déchets s'assèchent, et on dit que le tractus intestinal s'en trouve amélioré. Et nous pouvons vaquer à nos occupations sans nous inquiéter de la réserve de papier.
Voilà pour le fonctionnement du bifidus actif.

 

Nous avons donc un paquet de 16 petits pots de ce yaourt, répartis 4x4.
Pour que notre yaourt soit bio, il faut que les levures bifides soient élevées en milieu de culture naturel, par exemple dans de la fiente de poules élevées en prairie et nourries de bons grains de maïs bio.

C'est ainsi que nous obtenons notre 4x4 bio.

 

Et que vient faire le croque-mitaine là-dedans?

Le croque-mitaine est pour beaucoup un mangeur d'enfants imaginé par les adultes pour faire obéir leurs rejetons indociles sous l'emprise de l'épouvante: "Sois sage, sinon le croque-mitaine viendra te chercher pour te croquer !"
Le croque-mitaine au nez crochu et aux crocs acérés faisait d'abord un croc-en-jambe à sa petite victime pour la faire tomber. Ensuite on n'ose imaginer ce que cet ogre maléfique leur faisait.
Du croque-monsieur au croque-madame en passant par le croque hawaïen, ses recettes étaient variées.

 

Heureusement, rien de tout cela n'est vrai. Une mitaine est un gant troué. Un moufle sans doigts, quoi. Absurde, non?

 

C'est un coureur cycliste oublié des premiers Tours de France qui a inventé ce gant. A cette époque, pas de cohorte publicitaire, pas d'escorte technique, pas de pognon.
Rien que l'aventure, l'héroïsme, l'abnégation face à l'épreuve, pour ces sportifs endurants hors du commun.
Lors d'une étape de montagne, Mitain, le Poulidor de l'époque, toujours second, jamais premier, s'est retrouvé seul en tête, mais sans ravitaillement.
Alors il y mit l'énergie du dernier fol espoir. Il gelait à pierre fendre. Mitain voulait gagner, absolument. En quelques coups décisifs d'incisives, il arracha et avala le bout de ses gants.
Rapidement, ses doigts, sous la froidure intense de ces hautes altitudes et exacerbée par le vent de la descente, gelèrent. Mitain croqua alors ses doigts sans douleur et les dévora un à un comme des frites bien croquantes.
Le regain d'énergie donné par ces petits bouts de viande suffit à le conduire à la victoire !

 

C'est dans cette anecdote peu contée que se cache l'origine véritable du croque-mitaine. Mitain donna son nom au moufle troué, qui devint un objet de mode.
Les cyclistes d'aujourd'hui continuent à porter des mitaines, et à souffrir d'engelures aux doigts, en souvenir du grand Mitain perdu.

 

Et maintenant, pourquoi Mitain et le bifidus actif sont-ils liés ?

Souvenez-vous. Notre croque-mitaine de Mitain avait avalé le bout de ses moufles et de ses doigts.
N'importe qui aurait eu les intestins en compote avec un tel mélange !
Pas Mitain !
Pour fêter sa victoire, sa maman fermière lui prépara du yaourt (le champagne était inaccessible à l'époque, on faisait avec ce qu'on avait).
Une poule élevée aux grains passant par là laissa un cadeau qui chut dans le pot de yaourt, à l'insu de tous.
Les levures bifides y prospérèrent joyeusement.
Mitain avala son yaourt en faisant un peu la grimace mais bon il fallait bien faire plaisir à maman.
Au grand étonnement de ses médecins, il ne tomba pas malade. La levure bifide fut découverte lors de l'analyse de ses selles. Elle fut baptisée Bifidus Mitainii.
Ses propriétés diététiques furent mises en évidence, et Mitain devint très riche en vendant ses yaourts améliorés à de grands groupes laitiers.

 

La prochaine fois que vous dégusterez un 4x4 de yaourt, ayez une pensée pour les coureurs cyclistes qui souffrent le martyre quand il gèle, à cause de leurs mitaines !

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 5
  • #1

    Lecht Heurt (mardi, 16 décembre 2008 04:34)

    Avant de commenter cette excellente nouvelle histoire, j'aurais besoin de deux précisions complémentaires. Premièrement, comment Mitain put-il serrer son guidon et les freins à main une fois les doigts croqués, puisqu'il est clair qu'il commit cet acte désespéré encore loin de la ligne d'arrivée? Deuxièmement, si c'est à l'insu de tous qu'une poule élevée aux grains ajouta un "ingréfient" dans le pot de yaourt, comment découvrit-on la source exacte de la levure bifide? La source pourrait plausiblement provenir d'un pigeon voyageur, d'un poulet de batterie, d'une géline de Touraine, d'un moineau domestique, d'une moche merlette, que sais-je encore. Au temps de Mitain, vos futurs parents ne s'étaient pas encore rencontrés. Etes-vous certain que la rumeur que vous colportez ne se soit pas effilochée de bouche d'édenté à oreille de sourd?

  • #2

    Marc (mardi, 16 décembre 2008 20:05)

    1ère précision: judicieuse remarque, cher Lecht, mais non, la ligne d'arrivée était au bas de la descente, et Mitain était talonné par le maillot jaune; il a passé la ligne en trombe et a fini sa course dans des ballots de paille.

    2ème précision: c'est en analysant les restes de yaourt au fond du petit pot que les experts ont découvert des coliformes fécaux typiques des gallinacés...

  • #3

    Jean-Christophe (mercredi, 17 décembre 2008 21:51)

    C'est bien ma veine, ça...
    Moi, qui, depuis quelques mois, pour prendre soin de moi, prenais tous les matins
    mon Yakult pour la forme,
    mon Vitalinea pour ma ligne,
    mon bulgare, pour ma filière,
    mon Activia pour mon transit,
    mon Danacol, pour cholesterol maigre
    mon Benecol, pour cholesterol gras
    mon Danette, pour le sourire d'Annette
    mon Yoplait perle...parce que la fille de la pub est si jolie
    Mon Lidl Low Price Yaourt... pour mon portefeuille
    Mon Carrefour saveur Coco, pour fluidifier le trafic
    mon bio yaourt Dattes, pour mon agenda
    mon Actimel, pour acter quelque chose chaque matin
    mon Yop light banane, pour faire plaisir à chiquita,
    mon Velouté Fruix abricot, à manger sous l'abribux
    ... et bien j'en ai 15... mais pas 16, zut alors...
    Je me sentais déjà un peu balonné... en connaître les ingré... fients m'incite à prendre un petit pain, demain matin...
    Jean-Christophe

  • #4

    Lecht Heurt (jeudi, 25 décembre 2008 02:41)

    Pourquoi le bifidus a-t-il deux petites dents acérées? Ce n'est pas simplement pour permettre à la cellule de se planter dans la paroi de l'intestin à des fins d'arc-boutement. Il ne s'agit là que d'une adaptation opportune secondaire. L'histoire suivante révèle l'astuce. Un orateur affublé d'un gibus fit un jour un laïus rédigé sur du papyrus avec une plume d'eucalyptus. Il soutenait mordicus dans son opus que si l'on combinait dans un foetus deux dents de macacus rhesus avec les propriétés piquantes du cactus, et qu'on utilisait un stimulus à base de crocus pour donner du tonus à son thymus et à son thalamus, on obtiendrait non pas un angélus auréolé, mais un quasi-virus avec un épouvantable rictus. Un étudiant russe sur un campus ouït la chose pendant son blocus, et fonça en bus vers un labo pour manufacturer ledit quasi-virus. Une fois le bifidus mis au point, le russe, qui se grattait toujours partout, se l'injecta en deux endroits: d'abord au terminus du phallus où se trouve le prépuce, sorte de capuchon mobile qui sert d'utérus pour les puces en gestation (puceaux ou pucelles). Et puis non loin de la base du phallus, là où se trouve l'anus, sorte de soupape par où s'écoulent mucus et humus nauséabonds, parfois accompagnés de cumulus, de nimbus, de stratus ou de cirrus. Les petits bifidus aux dents acérées s'accrochèrent aux racines des poils velus qui poussent en ces régions et grattèrent le russe très efficacement. Son soulagement fut tel qu'il publia aussitôt sa découverte, sans lapsus ni hiatus, avec force équations en sinus et cosinus pour faire scientifique, et le chorus des louanges fut universel. D'autres bifidus migrèrent plus haut dans les intestins, et c'est ainsi qu'on découvrit leurs propriétés digestives et le fait que le bifidus peut mettre fin à son motus en s'arc-boutant par les dents dans la paroi. Le bifidus nous aime-t-il tellement qu'il cherche toujours à nous soulager? Bien sûr que non. Le petit parasite y trouve plus que son compte: le jus qui s'écoule de la paroi est comme du sirop de grenadine pour cette cellule aux us de vampire.

  • #5

    Jean-Christophe (lundi, 29 décembre 2008 23:11)

    Cher Lecht Heurt
    Excusez-moi d'avoir été un peu absent sur le site de Marc ces derniers jours. Choisir une telle tirade en privilégiant les phonèmes en "is" aurait permis d'user de votre patrimoine me mots latins en visitant des mots suggestifs plus respectueux de ma polarité naturelle que "prépuce" et "phallus", mais je ne vous en veux pas pour cela...tout ceci étant fort bien écrit.
    Jean-Christophe